Accueil Forums DegroupNews
Pseudo :    Password :     

29 555 membres enregistrés - 2 069 753 posts - 122 156 topics 74 connectés (record : 2805 le 29 May 2016 - 15 h 34)

 
   News : WiBox se déleste de ses abonnés radios pour se concentrer sur la fibre optique 

arikb
Modérateur


Messages : 42
Inscrit le 01/03/10
FAI : free
Non connecté
  Posté le 16 October 2014 - 08 h 58 m 01 s
WiBox se déleste de ses abonnés radios pour se concentrer sur la fibre optique
Les opérateurs alternatifs s?organisent face aux géants que sont Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. L?opérateur alternatif Wibox vient de céder ses abonnés non filaires à l?opérateur spécialisé dans l?Internet hertzien et satellite Ozone. Chacun veut se renforcer dans son domaine de compétence.


Les grandes man?uvres n?ont pas lieu que chez les grands opérateurs, les petits aussi s?organisent pour faire face aux défis que devront relever les réseaux de demain.

Après l?intégration des abonnés THD de l?opérateur Citiplay en mai dernier, Wibox annonce la cession de son parc d?abonnés radios à l?opérateur Ozone, qui compte désormais 70 000 abonnés à ce type d?offres. Créé en 2009, Wibox est un fournisseur d?accès Internet dédié à la ruralité. Ozone est un FAI leader sur les technologies non filaires (Wifimax-Wimax, satellite). Il collabore étroitement avec les collectivités dans le cadre des réseaux d?initiative publique radios. L'acquisition de Citiplay lui a permis d'acquérir une nouvelle expertise mais aussi des têtes de réseaux et des accords avec des chaînes de télévision.

Cette opération s?inscrit dans une logique de renforcement du marché dans lequel les opérateurs Wibox et Ozone font le choix de poursuivre leurs dynamiques de développement selon leurs propres stratégies.

Wibox n°1 des opérateurs alternatifs en Très Haut Débit

Pour Wibox, cette cession va lui permettre de se consacrer pleinement à son expertise d?opérateur alternatif sur les services à Très Haut Débit (FTTx) dans le cadre de RIP (Réseau d?Initiative Publique). Ainsi, Wibox devient le premier FAI alternatif dédié au THD en nombre d?abonnés au niveau national. L?opérateur fournit actuellement des offres avec un débit minimal de 100 Mb/s et capable de monter jusqu?à 1 Gb/s.

Ozone devient leader des FAI non filaires

De son côté Ozone entend devenir l?opérateur de référence sur le marché des infrastructures hertziennes et poursuivre son développement FTTH. Avec cette opération, Ozone devient le leader incontesté des technologies non filaires fixes rurales.



Une opération transparente pour les abonnés radios

Les deux opérateurs annoncent que l?officialisation de cette opération intervient après des semaines de discussion et de préparation dont le but était d?assurer la continuité du service aux abonnés, en toute transparence. Courant octobre, les clients concernés recevront un courrier leur expliquant l?opération.

Curieux d?en savoir plus sur cette opération et sur les objectifs de Wibox, DegroupNews s?est entretenu avec Thomas Gassiloud son PDG. Le PDG de Wibox précise que la cession de clients à Ozone ne concerne que les abonnés Hertziens et les abonnés satellite. Au total, 15 000 clients vont basculer en toute transparence de Wibox à Ozone. Le montant de la transaction n?est pas public mais Thomas Gassiloud a précisé que le produit de la cession serait réinvesti pour servir deux axes de développement.

D?une part Wibox entend mener de nouvelles opérations de croissance externes (des négociations sont déjà en cours sur de nouvelles opérations) comme il l?a fait avec Citiplay. D?autre part, l?opérateur rural entend lancer une campagne de recrutement massif d?abonnés à travers la France. Dès aujourd'hui, une campagne de publicité sera lancée à Amiens. « On accélère sur le très haut débit et on a considéré que c?était le bon moment. »

Wibox veut devenir le 1er opérateur full THD

Aujourd?hui, après la cession Wibox, compte 15 000 abonnés. L?essentiel est connecté en fibre optique. Les quelques centaines d?abonnés ADSL font l?objet d?une réflexion concernant leur cession à un autre opérateur. L?idée de Wibox étant de ne plus se disperser sur les technologies et de se concentrer sur le Très Haut Débit et de devenir le premier opérateur 100% THD.

« On va vraiment vers une spécialisation. On veut vraiment être un acteur qui ouvre les tuyaux à fond. On n?a pas comme l?ensemble de nos concurrents tels que Free, SFR etc de réticences à ouvrir les tuyaux. On a une belle infrastructure aujourd?hui qui fonctionnait pour 30 000 abonnés. C?est exactement la même infrastructure que l?on garde pour servir nos 15 000 abonnés donc on a de la capacité à gogo. Ce que l?on souhaite aujourd?hui c?est fournir des connexions Internet de très grande qualité», se félicite Thomas Gassiloud.

Les grands opérateurs sont prévenus : le petit opérateur de Saint-Symphorien sur Coise nourrit de grandes ambitions.

Source : DegroupNews
Brève rédigée par Arik Benayoun le 16 Octobre 2014 à 10h30.


Message édité 1 fois, la dernière par arikb le 16 October 2014 - 10 h 30.