Accueil Forums DegroupNews
Pseudo :    Password :     

29 567 membres enregistrés - 2 069 803 posts - 122 173 topics 111 connectés (record : 2805 le 29 May 2016 - 15 h 34)

 
   News : Fibre optique : rupture du contrat entre Numericable et les Hauts-de-Seine 

MarieD
Modérateur


Messages : 4
Inscrit le 06/09/13
Non connecté
  Posté le 20 October 2014 - 09 h 35 m 25 s
Fibre optique : rupture du contrat entre Numericable et les Hauts-de-Seine
Est-ce la fin d?un long conflit entre Numericable et les Hauts-de-Seine ? Le département vient de mettre un terme au contrat de déploiement de fibre optique signé avec le câblo-opérateur en 2007. Au 1er juillet 2015, ce dernier ne sera plus en charge des infrastructures très haut débit du département.


En 2007, le département des Hauts-de-Seine confiait à Numericable le déploiement de la fibre optique en échange d?une subvention publique de 59 millions d?euros. L?objectif du câblo-opérateur était de déployer 423 800 prises raccordables en octobre 2012 puis 827 900 en octobre 2015. Malheureusement, fin 2012, seuls 388 366 foyers raccordables étaient recensés. En juillet 2014, moins de 70% de l?objectif final était atteint.

Suite à ces lenteurs, le ton est monté entre le département et Numericable. Il y a quelques mois, une procédure de règlement de différend a été lancée par les Hauts-de-Seine, qui réclamaient notamment 45 millions d?euros de pénalités de retard.

Depuis, les choses ne se sont pas arrangées : vendredi dernier, les élus du département ont voté à l?unanimité la résiliation du contrat de déploiement de la fibre optique par Numericable. La résiliation sera effective au 30 juin 2015 ; d?ici là, le câblo-opérateur est toujours en charge du réseau, après quoi le département deviendra propriétaire des infrastructures et devra assurer le bon déploiement de la fibre optique dans le département. Aucun choix n?a été fait par les Hauts-de-Seine qui assurent étudier actuellement tous les scénarios possibles pour accélérer l?accès au très haut débit dans le département.

Mécontent de la décision de résiliation prise par le département, le câblo-opérateur entend bien se défendre et utilisera « toutes les voies de recours » pour contester la résiliation. Il réclame notamment le remboursement de ses investissements qu?il estime à 150 millions d?euros.
SourceLibération
Brève rédigée par Marie Deniaud le 20 Octobre 2014 à 09h35.