Accueil Forums DegroupNews
Pseudo :    Password :     

29 578 membres enregistrés - 2 069 956 posts - 122 226 topics 83 connectés (record : 2805 le 29 May 2016 - 15 h 34)

 
   Numericable pete un cable 

comorg


Messages : 2
Inscrit le 14/02/09
Non connecté
  Posté le 14 February 2009 - 17 h 02 m 45 s
LE SIEGE DE NUMERICABLE OCCUPE PAR DES SALARIES

Le mouvement de grève des commerciaux de Numericable, basé à Champs-sur-Marne, commençait à s’essouffler. Après un mois et demi de mobilisation, ils n’étaient plus qu’une poignée de vendeurs du câblo-opérateur à tenir bon et crier au « plan social déguisé » après le licenciement de douze des leurs.

En vain, ils demandaient une rencontre avec la responsable des ressources humaines. L’intervention coup de poing hier matin du collectif des Désobéissants, venus prêter main-forte aux salariés pour exiger « la réouverture des négociations », a changé la donne.
A 9 heures, une quarantaine de personnes, des grévistes et des militants extérieurs formés à l’action directe non violente, ont déjoué l’attention des vigiles et envahi les bureaux du siège social de Champs-sur-Marne, sous le regard médusé d’autres salariés. Une heure plus tard, Eric Denoyer, directeur général de Numericable, venu épauler la directrice des ressources humaines, proposait de recevoir une délégation dans son bureau. Sous les applaudissements des grévistes : « Voilà ce que l’on demande depuis des semaines. »

Une modification des commissions des vendeurs

Sur le fond, les commerciaux et les animateurs de vente dénoncent « un avenant relatif à la modification des conditions de rémunération ». « La goutte d’eau a été la note interne de la mi-décembre visant à modifier les commissions des vendeurs », détaille Wilfried Pena, animateur de vente.
De son côté, la direction de l’entreprise s’insurge contre des « manières scandaleuses », évoque des « dérapages » et soutient que des négociations syndicales ont été menées. « Certains commerciaux ont été licenciés après avoir effectué de fausses ventes. La société a d’ailleurs été condamnée à 150 000 € d’amende », rappelle Antoine Boulay, responsable de la communication. Des affirmations contestées par les grévistes.
Hier en fin d’après-midi, alors que les discussions se poursuivaient, les manifestants ont investi le bâtiment direction, bien décidés à faire le forcing pour que leurs collègues qui le souhaitent soient réintégrés et que les autres puissent partir avec « les conditions d’un plan de licenciement ».

Le Parisien


Message édité 1 fois, la dernière par comorg le 14 February 2009 - 17 h 05.


tofoo93
אני הומו, אתה רוצה אותי?

Messages : 4 527
Inscrit le 03/04/06
FAI : j'ai quitté mon gourou Xavier.... pour rejoindre un bétonneur
NRA : CRN93
Modem : Bbox Sensation & Freebox Révolution
Affaiblissement : 32
Non connecté
  Posté le 25 August 2009 - 22 h 51 m 41 s
antoine qui vient vérifier que ces news ne soit pas critiqué :lol:



www.Bbox-forum.net la communauté d'entraide non officiel de l'offre idéo et Bbox